Santorin en famille : Fira et Néa Kaméni

Maintenant que vous savez comment aller et où loger à Santorin grâce à mon guide pratique , voici quelques idées d’itinéraire...



Maintenant que vous savez comment aller et où loger à Santorin grâce à mon guide pratique, voici quelques idées d’itinéraires, les villages à ne pas manquer et les plus beaux points de vue de l'ile . Quand on pense à Santorin, on imagine surtout Oia, le village le plus réputé grâce à son architecture unique, à flan de Caldeira, et surtout ses couchers de soleils incomparables ... Mais sachez que vous serez aussi enchanté par Fira, Imerovigli ou encore Pyrgos ! Je vous invite à me suivre dans les petites ruelles blanches qui font toute la beauté de cette île des Cyclades, en commençant par Fira !


Fira (ou Thira, les deux se valent) est la capitale de l'ile . Le village est situé du même côté de la Caldeira qu'Oia, la vue y est également magnifique et le village est très étendu. C'est ici que les bateaux déversent leurs milliers de touristes chaque jour, mais il est possible de les éviter en venant tôt le matin ou en fin de journée ...C'est également à Fira que tous les bus se retrouvent, vous y passerez forcément si vous utilisez ce moyen de locomotion .

Santorin, ou l'art de monter et descendre


Quand vous arrivez par la mer, la vue de ce village perché est vraiment magnifique , avec la Caldeira qui se découpe en tranche de couleurs différentes, comme un gros gâteau ! L'escalier qui grimpe jusqu'au village, pour les plus courageux, reste un bon moyen d'appréhender Santorin !


Pour grimper jusqu'en haut, vous avez le choix entre plusieurs possibilités plus ou moins fatigantes : la marche à pied, compter 30 minutes en plein soleil pour grimper les 588 marches qui séparent le port des premières maisons . Nous l’avons fait dans le sens de la descente et je peux vous dire que j'étais au bout de ma vie ! Les marches sont très larges et un peu glissantes, le soleil tape fort et il n'y a aucun endroit pour se reposer en cours de route ... Bref vous le ferez une fois, pas deux !


La deuxième solution, plus folklorique, est de louer un âne, ou plutôt un mulet qui, pour 5 euros vous amènera tout là-haut . Nous n'avons pas osé fatiguer ces pauvres bêtes qui attendent en plein soleil toute la journée sans une goute d'eau . Pour être honnête, je les ai trouvé plus en forme que je ne m'y attendais au vue des commentaires sur certains forums, mais j'ai quand même préféré choisir une autre option pour rejoindre le port ...


Dernière solution, que nous avons choisi pour remonter, le téléphérique, qui comme au ski, vous amènera en haut du village en 2 minutes ! Comptez aussi 5 euros par personne et par trajet, le voyage est gratuit pour les enfants . C'est très rapide, pour peu que vous n'arriviez pas en même temps que les croisiéristes, et c'est plus confortable !


Fira, tout comme Oia se compose de multiples ruelles qui parfois se terminent en impasse à l'entrée d'un hôtel . On monte, on descend, on se croise, c'est tout le charme de cette ville . Ne vous attendez pas à trouver des noms de rue, il n'y en a quasiment pas, en tout cas nous n'avons presque pas vue de panneaux .


Dans les rues principales, il y a bien-sûr les boutiques à touristes, mais vous pouvez facilement retrouver la tranquillité en empruntant les rues secondaires.


Il faut se perdre dans cette jolie ville, vous aurez alors de jolies surprises, comme ce chat que j'ai croisé alors qu'il sautait juste en face de moi ! Les chats sont rois à Santorin, pour le plus grand bonheur de mon fils qui a bien dû en caresser une trentaine en une semaine ...

Se balader à Fira et en prendre plein les yeux


Notre balade préférée reste celle qui longe la Caldeira jusqu'à Firostéfanie, au départ du téléphérique . La vue est splendide, vous embrasserez Fira dans toute sa splendeur avec la vue plongeante sur la baie, face à de nombreux petits ilots dont le fameux volcan Nea Kameni, les voilier et bateaux de croisières réduits à de minuscules points dans un océan de bleu, l'horizon venant se fondre dans ce paysage merveilleux . Un mois après notre voyage, c'est cette image qui me revient quand je pense à Santorin ...


Le point d’orgue de cette balade reste l'église Agii Théodori, dédiée à la vierge, qui reste l'endroit le plus photographié de Santorin, avec ses  3 cloches et sa coupole bleu.


 

Quand vous arrivez devant cette chapelle qui est très bien indiquée, il vous faut encore marcher puis quitter la rue principale pour remonter sur l’arrière du village, beaucoup moins esthétique . Vous arriverez alors sur l’arrière de la coupole, et pourrez prendre de magnifiques photos face à la mer !


La balade entre Fira et Firostéphanie dure environ trente minutes, plus si, comme nous, vous vous arrêtez souvent pour admirer la vue et prendre des tonnes de photos ! Mon fils de 6 ans a bien suivi malgré la chaleur


Pour les plus endurants, vous pouvez prolonger la balade le long de la Caldeira jusqu'à Oia, il parait que c'est magnifique, mais il faut compter quelques heures de marche .

Où manger à petit prix à Fira ?


En revenant de votre balade, vous pourrez boire un verre au Volcan on the Rock, qui propose une terrasse avec une vue splendide sur Fira et sa baie .


Un peu avant et à des prix plus raisonnables, se retrouve le Golden Sunset Café, avec une vue tout aussi splendide !


Si vous souhaitez manger sur le pouce, je vous conseille Falafeland ou Obelix, connus pour leurs gyros, falafels (boulettes de viande ou végétariennes) et pitas à petit prix .

Il y a aussi une taverne avec une vue magnifique, qui sert des bons plats et à prix correct, l'Argo Restaurant .


Mais sachez que souvent, les restaurants avec vue sont chers à Santorin et ils ne sont pas toujours bons ! Je vous conseille de noter quelques noms avant d'arriver sur place, ça vous évitera des déceptions ...
 

Cela dit, Fira regorge de tavernes avec de jolies terrasses ombragées, vous n'aurez aucun problème pour vous restaurer ou prendre un glace !


Comme nous logions à Karterados, nous avons préféré mangé sur place, pour être plus au calme ... Si vous logez dans ce village, je vous conseille Katarina, une excellente taverne à prix très raisonnable, avec une jolie petite terrasse . Pour manger sur le pouce et à tout petit prix, il y a un peu plus bas le Jerry'Food, et pour de très bon sandwichs et surtout d'excellentes pâtisseries, direction Erotokritos, une pure merveille !

Visite du Volcan au départ de Fira


L'une des visites incontournables de Santorin reste celle du volcan situé sur l'ilot de Nea Kameni, juste en face de Fira . Près de la station centrale de bus, vous trouverez plusieurs opérateurs qui propose l'excursion sur quelques heures, au départ du port de Fira .


On vous propose généralement de profiter aussi des sources chaudes, de visiter l'ile de Thirassia, ou encore d’assister au coucher de soleil face à Oia . Les prix démarrent à une vingtaine d'euros et décolle joyeusement en fonction de l’option choisie . Si par exemple vous souhaitez faire cette excursion sur un catamaran avec une dizaine de touristes seulement, comptez plutôt 150 euros par personne ...


Budget limité oblige, nous avons choisi la compagnie Dakoutros, avec une balade sur la journée pour visiter le volcan, plonger dans les sources chaudes et déjeuner à Thirassia, le tout pour 26 euros par adulte . La balade se fait sur une immense caïque en bois, avec des tas de touristes serrés comme des sardines au fond de leur boite . Mais le bateau est joli, et la balade vaut le coup, pour peu qu'on arrive à faire abstraction du monde, ce qui n'est pas toujours facile .


La compagnie que nous avons choisi était moyenne, le personnel peu sympathique, nous pressant toute la journée . Il doit y avoir beaucoup mieux, mais pour plus cher ...


Première Escale, Nea Kameni, là où se trouve le Volcan qui, suite à un explosion monumentale, a donné à Santorin sa forme actuelle . Des historiens affirment d'ailleurs que l'Atlantide se trouvait par ici ...


Le paysage est aride, on longe de nombreuses coulées de lave, et après une grimpette d'environ 20 minutes (prévoir de bonnes chaussures, un chapeau et de l'eau), on arrive au sommet de l'île, avec une vue magnifique sur Santorin et le cratère, c'est vraiment spectaculaire ! Même si le guide vous presse, n'hésitez pas à faire le tour des différents sites, vous y croiserez des fumerolles, puisque ce volcan est encore en activité .


Il s'agit de petits trous dégageant de la fumée et de l'humidité, quand on approche la main on se croirait dans un four, c'est assez impressionnant ! Mon fils m'en parle encore ...


Cette balade n'est pas adaptée aux plus petits, la marche est assez pénible sur des éboulis de roche, et il fait très chaud ! Cela dit vous pouvez rester dans le bateau en attendant le reste de la famille, mais ce serait dommage .


Le temps de faire le tour et il faut déjà redescendre pour prendre le bateau qui nous attend en jouant de la sirène . Nous avons trouvé cette halte bien trop courte pour pouvoir en profiter pleinement, il aurait fallu au moins deux heures pour tout voir, et encore!


Mer agitée, direction les sources chaudes situées un peu plus loin ... il s'agit d'eau sulfureuse, couleur rouille, naturellement chaude. Je vous conseille de prévoir un maillot foncé, vous risquez sinon d'avoir une mauvaise surprise !



En parlant de surprise, sachez que le bateau ne peux pas approcher, il vous faudra donc sauter du bateau et nager sur une cinquantaine de mètres avant de rejoindre les sources . Mon fils n'a pas pu y aller, il avait trop peur de sauter, je suis donc partie seule, mais je ne le suis pas restée longtemps, j'étais accompagnée de tous mes copains touristes, un peu comme un premier jour de soldes ! Sans compter qu'on ne vous laisse que 25 minutes pour en profiter, pas vraiment le temps de vous détendre ...


Vous l'aurez compris, même si le coin est joli, avec la petite chapelle et cette eau orangée qui contraste avec la mer émeraude, cet arrêt-là n'est pas indispensable ...


Après toutes ces aventures, direction Thirassia pour un déjeuner bien mérité. Bizarrement, le bateau s’arrête plus de deux heures sur cet île alors qu'elle n'a rien de particulier . Vous arriverez sur un mignon petit port bordé de restaurants . Le village est en hauteur, pour l'atteindre il faut encore grimper des centaines de marche, et après avoir crapahuté sur le volcan, nous n'en avions pas l’énergie (on n'était pas les seuls d'ailleurs) .


Nous sommes restés au bord de l'eau et mon fils en a profité pour se baigner . Attention, il n'y a pas de plage, mieux vaut prévoir des chaussures pour faire trempette .


La compagnie Dakoutros nous conseillait un restaurant en particulier, mais j'avais lu des avis peu élogieux sur le web, nous avons donc choisi une autre taverne, le Kantouni, avec sa petite terrasse avançant sur la mer, c’était plutôt sympa, et à prix abordable .


Le bateau a finalement accosté à Fira vers 16 heures, après avoir fait une halte à Oia pour ceux qui souhaitaient visiter . Si vous choisissez cette option vérifiez bien comment rentrer ensuite à Fira, car ce n'est pas toujours prévu par la compagnie ! Nous étions tellement cuits (au sens propre comme au sens figuré, ça tape le soleil en mer !) que nous somme directement rentrés à Fira, puis à Karterados .


J'ai un avis mitigé sur cette excursion, même si je ne regrette pas la balade en bateau, qui permet d'admirer Santorin de la mer, et la visite du volcan . Les autres sorties n'ont pas tellement d'intérêt à mes yeux .... si c'était à refaire, je choisirai la visite du Volcan puis le coucher de soleil face à Oia, mais ce n'est que mon avis !


Nous avons beaucoup aimé Fira, malgré les touristes, ça reste un village fabuleux, presque aussi beau qu'Oia, dont je vous parlerai bientôt ... En attendant, n'oubliez pas de lire mon Guide pratique sur Santorin, afin de préparer au mieux votre voyage !

Photos :©Initiales GG

Vous aimerez aussi

2 Petits Mots

  1. cette destination me fait de plus en plus rêver

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te comprends, et pour une fois c'est aussi beau en vrai qu'en photo !

      Supprimer