Nos vacances en famille aux Cinque Terre

  Il y a des endroits qui nous font rêver, sans même y avoir mis les pieds ... Santorin en faisait partie et je n'ai pas été déçue ...

 
Il y a des endroits qui nous font rêver, sans même y avoir mis les pieds ... Santorin en faisait partie et je n'ai pas été déçue en y allant, la réalité ressemblant tellement à l'image que je m'en faisais . En découvrant les Cinque Terre, j'ai eu presque la même impression ! Le charme aurait pu être total si je n'y avais pas été au mois d'Aout ... mais on doit parfois faire avec les contraintes professionnelles, et je n'ai quand même pas regretté notre séjour dans ce joli coin d'Italie ... Et puis l'Italie en été, c'est un peu notre rituel familial, on y revient chaque année ! 


Comment aller aux Cinque Terre


Situés entre Gênes et La Spezia, ces cinq petits villages colorés sont fichés entre des collines en restanque bordées de vignes, et la mer méditerranée . 
L'ensemble constitué en réserve naturelle, mérite son inscription au Patrimoine mondial de l'Humanité de l'Unesco .  Ces anciens villages de pécheurs ont su, malgré le tourisme de masse, préserver leur authenticité, et leur situation isolée y est certainement pour beaucoup .


Monterosso al Mare, est le plus grand des villages et le seul disposant d'une vrai plage, Vernazza est un mignon petit village regroupé autour d'un port encore plus trognon, Corniglia est le seul des cinq perché sur un éperon rocheux avec une vue à couper le souffle, Manarola, mon préféré, avec ses barques de pécheurs échouées dans la rue principale, et Riomaggiore avec sa jolie plage de galet et son port blotti contre les rochers .


Longtemps inaccessible autrement que par la mer, il existe aujourd'hui une route pour accéder aux Cinque Terre, mais que je vous déconseille d'emprunter . L’accès est déjà très compliqué, mais il est surtout quasiment impossible de se garer . Le meilleur moyen de découvrir les Cinque Terre reste le train, qui relie chaque village en quelques minutes . Le bateau est aussi très agréable, mais en fonction des conditions climatiques, il ne s’arrête pas partout .


Commençons par venir aux Cinque Terre ... Habitant du côté d'Aix en Provence, il faut compter environ cinq heures de route pour rejoindre La Spezia, où nous avions loué une petite maison . C'est de loin la solution la plus économique, surtout en haute saison, car les prix s'envolent au sein même des villages .


Vous pouvez également loger à Gênes, plus près de la frontière, mais vous devrez passer un peu plus de temps dans le train pour rejoindre votre destination .

Si vous souhaitez venir en avion, l'aéroport le plus proche est celui de Gênes, vous pourrez ensuite rejoindre facilement les Cinque Terre en train .


Le train au départ de La Spezia dessert les cinq villages très régulièrement, sachant qu'il fait des sauts de puce entre chaque arrêt .
Si vous souhaitez vous balader à pied entre les villages, je vous conseille de prendre la Cinque Terre Card, qui comprend l’accès aux trains sur une journée, l’accès aux bus mais aussi l’accès aux chemins de randonnée (certains sont effectivement payants) .


 La carte coute 16 € pour un adulte et 10 € pour un enfant de 4 à 12 ans . Le tarif est dégressif si vous prenez un abonnement sur 2 ou 3 jours .
Vous pouvez aussi acheter la carte sans le train, uniquement pour les parcours pédestres, il vous en coutera 7,50 € .
Sans la carte, chaque déplacement en train vous coutera 4 €, quelque-soit le trajet entre Levanto et La Spezia .


Si vous souhaitez randonner, et vous avez bien raison car il parait que les balades sont magnifiques, je vous conseille de vérifier l'ouverture des différents sentiers, car ces derniers sont souvent fermés pour cause de travaux . Nous voulions par exemple faire le parcours le plus facile, la Via del Amore, qui relie Manarola et Riomaggiorre, mais le sentier est fermé jusqu'en 2021 . Voici un site avec des actualités récentes sur les différents parcours .


Quand aller aux Cinque Terre ?


Vous l'aurez compris, il vaut mieux éviter l'été pour aller aux Cinque Terre, et encore plus durant la semaine de 15 Aout . Nous avons testé pour vous, et nous avons quand même apprécié notre séjour, même si la foule nous a parfois agacé, notamment au moment de prendre le train . On se serait cru dans le métro parisien un lundi matin !


Mais en dehors de ça, il suffit souvent de s’éloigner un peu des rues principales pour retrouver un peu de calme .
Si vous avez le choix, je vous conseille d'y aller plutôt en Mai-Juin, pour profiter aussi de la baignade, ou en Septembre-Octobre .
Dans cette région, le climat est typiquement méditerranéen, la proximité de la mer limitant un peu la chaleur même en plein été, mais n'oubliez quand même pas votre casquette, et surtout celles de vos enfants !

Où loger aux Cinque Terre ? 

J'avoue, je rêvais de loger dans un des villages, mais comme je vous le disais plus haut, le mois d'Aout n'est pas la période idéale, surtout quand on s'y prend au dernier moment .


Nous avons décidé de loger à proximité de La Spezia, grande ville portuaire située à quelques kilomètres des Cinque Terre, et proposant des tarifs nettement plus abordables . On peut facilement y prendre le train ou le bateau, et surtout on peut se garer ! Nous avons même trouvé un parking gratuit, à 10 minutes de marche de la Gare, situé à la Piazza d'Armi ! Il faut arriver avant 9 heures pour avoir une place, mais sinon, il y a des nombreuses places de parking un peu partout autour de la gare .

Nous avons loué une jolie maison à Stazione Fornola, dans la banlieue de La Spezia, pour un prix très correcte . Nous y étions au calme et dans la nature, ce qui est très agréable après le bain de foule journalier des Cinque Terre.


La maison était particulièrement agréable, avec ses pierres apparentes et sa vue sur la campagne environnante, on y a passé un très bon séjour . N'hésitez pas à vous rendre sur Airbnb, vous y trouverez de nombreux logements à La Spezia, à des prix très corrects . En plus je peux vous parrainer, et vous aurez une petite réduction sur votre première réservation 😉.

Si vous préférez l'hôtel, j'ai sélectionné pour vous quelques adresses sympathiques et bien situées, parfaites pour les familles !


Si vous souhaitez rester proche de la gare, pour partir tôt le matin vers les Cinque Terre, je vous conseille La Taverna del Metallo, un hôtel de charme situé à mi chemin entre la Gare et le port . Les chambres avec terrasse sont joliment décorées , et comme son nom l'indique, il y a un restaurant juste en dessous !


Si vous avez des enfants en bas âge, le Poet Hotel est fait pour vous . Il se situe à cinq minutes à pied de la gare et de la rue commerçante piétonne, et propose un bon petit déjeuner . De quoi reprendre des forces avant de passer la journée aux Cinque Terre !


Si comme moi vous préférez être proche de la mer, même si il n'y a pas de plage à la Spezia, l'Albergo delle Spezie se situe à 500 mètres de l'embarcadère pour les Cinque Terre, parfait si vous souhaitez privilégier le bateau au train !

Sachez aussi qu'entre la gare et le port, il faut compter un bon kilomètre, mais il existe de nombreux bus qui font la navette .


Vous pouvez également comparer les prix et disponibilité des différents hôtels de la Spezia ci-dessous

Booking.com



Si vous souhaitez découvrir tranquillement les cinq villages, et même faire un tour à Porto Venere, je vous conseille de rester au moins 4 jours, surtout si vous logez à l’extérieur . Si vous ne restez que le temps d'un week-end, il faudra absolument loger au sein même des Cinque Terre pour gagner du temps . Vous trouverez plus bas quelques idées d'hébergement pour chaque village .


Que faire aux Cinque terre ? 

Figurez-vous que je me suis moi même posée la question ! Les villages sont très petits, il n'y a pas de musée ou d'attraction particulière, est-ce qu'on ne va pas s'ennuyer ? En fait, le simple fait de balader dans les petites ruelles de chaque village, d'admirer les façades colorées, de boire un spritz sur une terrasse en bord de mer, de prendre un bain dans la journée, aura suffit à nous combler, parents comme enfant !


On peut aussi s'amuser à chercher les tableaux célèbres détournés en mode Cinque Terre, affichés ici et là dans les ruelles des différents villages ...

Corniglia, le village perché


Après avoir acheté notre Cinque Terre Card à la gare de La Spezia, nous avons pris la direction de Corniglia, le seul village qui ne situe pas au bord de la mer mais un peu sur les hauteurs . Pour y accéder, vous pouvez marcher (300 marches quand même), mais nous avons préféré prendre le bus afin d'arriver plus frais tout en haut (ça grimpe fors, vous voila prévenu !) . Bon plan, le prix du bus est inclue dans la Cinque Terre Card, si vous ne l'avez pas, il vous en coutera 1,50 € .



Le village dispose d'une jolie église (San Pietro) du coté droit, puis d'un entrelacs de ruelles anciennes, entièrement pavées et interdites à la circulation . Vous y trouverez de jolis points de vue sur la campagne environnante, et notamment les fameuse vignes installées en restanque. Un ingénieux système de chariot monté sur rail, permet aux cultivateurs de récolter facilement le précieux raisin .


Tout au bout du village se trouve un belvédère, et la terrasse du Terza Tera, qui vaut le déplacement à elle toute seule, tant la vue sur la mer y est magnifique .

 

Pour manger un bout, je vous conseille la terrasse ombragée du Kilomètre Zéro, c'est vraiment mignon et un peu excentré par rapport à la foule . N'oubliez pas de manger une glace à la Gelateria Alberto, miam !


Si vous souhaitez loger sur place, j'ai repéré un appartement avec une vue magnifique, l'Agave Cinque Terre, qui dispose aussi d'un parking gratuit, si vous souhaitez venir malgré tout en voiture ...

Manarola, le plus beau village des Cinque Terre



Nous avons ensuite repris le train pour nous rendre à Manarola, mon coup de cœur du séjour ! Imaginez une ribambelle de maison colorées accrochées comme par magie à la falaise, juste au bord de la grande bleue . Une rue jonchée de barques de pécheurs qui attendent sagement leurs propriétaires et servent de dortoir pour chat en manque d'affection .


 En contrebas, une mise à l'eau et quelques échelles sont accrochées ça et là pour vous aider à faire trempette . Pas de plage, juste quelques roches plates et un mer translucide qui vous tend les bras .


On remonte ensuite un petit sentier pour découvrir le village en hauteur, dans toute sa splendeur, et on en profite pour boire un verre au Nessum Dorma. Ce restaurant propose une belle terrasse à flan de falaise, avec une belle vue sur le village. Il est malheureusement très recherché, les gens font donc la queue parfois pendant une heure pour pouvoir s'y attabler . Pas trop mon truc je dois dire, même si la vue est sympathique .

 

Pour les voyageurs qui ne veulent pas se prendre la tête, il existe quelques tables ombragées juste au-dessus du restaurant, qui permettent de pique-niquer . Je vous conseille de faire comme nous et de prendre de quoi grignoter dans le village avant de grimper,  à la Cambuse par exemple (oh punaise les focaccias!), puis d'aller manger sur une de ces tables, loin de la foule et à l'ombre!


Et si vous avez des enfants, ils seront comblés, puisque juste à coté, se trouve un petit parc avec plusieurs jeux pour les occuper !
Vous pourrez ensuite redescendre sur la droite, et donc à l'opposée du village, pour prendre un bain dans la seconde mise à l'eau du village, qui est beaucoup moins fréquentée que la première .


Si vous avez des enfants en bas âge, je tenais à vous signaler que les accès à la mer sont plutôt compliqués, un peu partout . Dans ce cas, je vous conseille plutôt la plage de Monterosso, ou de Vernazza, plus adaptées aux familles .


Manarola m'a vraiment tapé dans l’œil à tel point que nous y sommes retournés le dernier jour, mais en soirée, pour profiter de la (très) relative tranquillité du lieu la nuit tombée .

 

Si vous souhaitez y séjourner, je vous conseille les chambres d'hôtes Affittacamere San Giogio, qui donne sur la rue principale, avec vue sur la mer, vous serez aux premières loges pour profiter du spectacle !


Riomaggiore et sa plage de galets


Riomaggiore est un village assez grand,qui dispose d'une jolie plage de gros galets, certes peu confortable mais avec une eau limpide que nous avons fortement apprécié !

 

En descendant du train, vous avez deux solutions : soit prendre à gauche et remonter par un chemin pentu plus tranquille qui vous donnera une jolie vue et vous permettra de visiter la totalité du village .
Soit partir à droite, comme la majorité des touristes, et arriver directement dans le centre du village, avec ses jolis cafés, ses mignonnes petites places et son port enclavé .


La rue principale qui remonte vers le haut du village est vraiment agréable, et sur les hauteurs, il n'y a quasiment personne . Profitez-en pour découvrir l’église San Giovani Battista, admirer la vue, et déguster une glace chez Old School Gelateria .


Pour atteindre la plage, il vous faudra prendre le petit chemin sur la gauche du port. Après quelques marches et une petite balade au bord de la mer, vous atteindrez la fameuse plage .



Nous n'y sommes restés que le temps de prendre un bain car il y avait beaucoup trop de monde à notre gout, sans compter que les galets ne sont vraiment pas confortables, mais la baignade est bien agréable, surtout en Aout !


Pour reste dormir sur place, les appartements du First ont l'air topissimes avec une belle vue sur la baie !

Monterosso al Mare, le plus grand des villages


Pour les deux derniers villages, nous avons choisi de prendre le bateau au départ de La Spezia .  . C'est certes plus couteux que le train, mais je vous conseille de le faire au moins une fois jusqu'à Monterosso, pour admirer les Cinque Terre dans leur ensemble . C'est vraiment une belle balade, qui dure environ une heure trente, et rien ne vous empêche de prendre le train pour revenir!

 

La mer était un peu agité ce jour-là, le bateau ne desservait que Monterrosso, seul village disposant d'un véritable port . Quand vous voyez le bateau approcher des autres villages, et la taille des embarcadères, vous avez une pensée émue pour le capitaine qui doit être un génie de la navigation pour ne pas se fracasser sur les rochers !


Monterosso est le plus grand des villages des Cinque Terre . Il est aussi le seul à proposer une véritable plage (à gauche du village), évidemment bondée en été . Sans compter que, comme souvent en Italie, les trois quarts de la plage sont réservés aux plages privées, le quart restant ne suffisant pas à contenir la masse de touristes et d'italiens souhaitant se rafraichir quelques heures .


Il vous faudra venir tôt ou dépenser une vingtaine d'euros si vous souhaitez y passer un moment agréable, ou privilégier la plage de droite, celle donnant sur le port, beaucoup moins fréquentée .


L'idéal étant de dormir sur place pour profiter de la plage le matin et en fin de journée, en séjournant par exemple à l'hôtel 5 Terre, situé à 50 mètres de la mer ... vous serez ainsi aux premières loges et la baie de Monterosso qui est quand même magnifique !

 

En quittant la plage et en repartant sur la droite, la balade dans le centre ancien est très agréable, les rues étant légèrement plus large qu'ailleurs, et vous croiserez de belles églises, comme celle de San Giovanni Battista, coincée dieu sait comment au beau milieu de maisons serrées comme des sardines . Je vous conseille d'en profiter pour déguster un granité aux citrons, spécialité du coin, et particulièrement rafraichissant !


Nous avons également découvert un peu plus haut dans la rue principale, une galerie d'art qui vend à des prix raisonnables des œuvres variées sur le thème des Cinque Terre . Chaque illustration a été réalisée par des artistes plus ou moins connus, et nous avons d'ailleurs craqué pour une illustration de Noma Bar que nous avons trimballé le reste de la journée dans son tube en carton, y compris à la plage !

 
 

Si vous avez encore un peu d’énergie, je vous conseille de grimper jusqu'à l’église de San Francesco, non pas tant pour le bâtiment en lui-même mais surtout pour la vue qui est unique ! On y aperçoit la baie de Monterosso en contrebas, c'est vraiment magnifique . Un peu plus haut encore, vous découvrirez un petit cimetière assez original, typiquement italien .

Vernazza, presque aussi beau que Manarola !


Nous repartons en train, et nous découvrons le dernier village, Vernazza, qui est aussi un de nos préférés (qui a dit qu'on n'avait pas le droit d'en avoir plusieurs ?) .


A la sortie de la gare, la rue principale vous amène jusqu'à la place du village, avec l’église de Santa Margherita di Antiochia, qui se dresse sur un rocher à fleur d'eau, à côté d'une petite plage de sable où vous pourrez faire trempette sans difficulté (c'est assez rare pour le souligner).

 

Il y a également une seconde petite plage en traversant la place, et en s'éloignant du village . N'oubliez pas de faire un arrêt à la Gelateria Vernazza, élu meilleur glacier de notre séjour !


Nous n'avons eu que peu de temps pour ce village, mais il nous a presque autant plu que Manarola, surtout quand vous quittez le bord de mer pour déambuler dans les petites ruelles adjacentes, après la gare .

 

On y trouve un ruisseau, avec des passerelles menant aux maisons, et des canards qui barbotent,c'est vraiment mignon !


Sachez que vous pouvez aussi réserver un guide au départ de La Spezia pour découvrir pleinement Vernazza . La visite est en anglais, et il y a une dégustation de Limoncello pour terminer la journée en beauté !


Pour y séjourner en famille, je vous conseille l'appartement Casa Vacanze Zi Maria, qui propose un très bon rapport qualité prix à proximité de la plage ...



Il me reste à vous parler d'un village qui ne fait pas partie des Cinque Terre, mais qu'il faut absolument découvrir si vous passez par là : Porto Venere ! Je vous en parle bientôt !


On a vraiment aimé les Cinque Terre, et on espère y retourner hors saison pour en profiter d'avantage ! En tous cas, sachez que si vous partez là bas au mois d'Aout, c'est faisable, mais il faudra parfois faire preuve de patience pour monter dans le train ou accéder à la mer ... En dehors de ces désagréments, le coin reste tout à fait charmant, et fait désormais partie de mes incontournables en Italie !


Infos pratiques 


Cet article vous a plu ? N'hésitez pas à le partager avec vos amis sur Pinterest !

https://www.google.com/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=1&cad=rja&uact=8&ved=2ahUKEwiRn-WXmO7kAhU67uAKHfOlA84QFjAAegQICRAC&url=https%3A%2F%2Fwww.pinterest.fr%2F&usg=AOvVaw1g1NTC-O8q6PRZpBSfz9kY

Pour ceux qui ont eu la chance d'aller aux Cinque Terre, quel est votre village préféré ?

Photos : Initiales GG


Vous aimerez aussi

2 Petits Mots

  1. Magnifique, magnifique!!!!J'ai adoré te suivre dans ton périple au cinque terrre! Ces villages sont tous plus beaux les uns que les autres....C'est dans notre to do lit pour les prochaines années...Après avec enfants, on est contraints à y aller pendant les vacances scolaires donc quand il y a le plus de monde...Du coup, je sais pas si on privilégiera l'été ou Pâques voire Toussaint...Ton avis? Vous êtes restés combien de jours?
    C'est faisable avec des enfants de 5 et 7 ans? et enfin dernière question qui n'a absolument rien à voir...j'adore ta robe rouge, d'où vient-elle stp?
    En tout cas merci pour ce super article détaillé et tes photos :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Ines et merci pour ton message, je suis contente que mon article te plaise ! Nous sommes restés 4 jours sur place, c'est suffisant pour visiter les Cinqs villages, qui sont assez petits au final . Pas de soucis avec les enfants, c'est surtout au niveau de la baignade que c'est un peu plus compliqué, je te conseille alors les plages de Riomaggiore et de Vernazza .Pour ton choix de période ça dépend ce que tu cherches : si tu veux être certaine de te baigner, il vaut mieux venir fin juin ou début juillet ça reste encore raisonnable coté monde . Si la baligande n'est pas indispensable Pâques doit être sympa et la Toussaint aussi, il fait bon à ces période en Italie !
      Et pour ma robe rouge, c'est une promod que j'ai acheté cet été:)

      Supprimer