mercredi 27 septembre 2017

Les Machines de l'Ile à Nantes, à voir absolument !

 

Pour nos vacances à la Baule, nous avons atterri à l'aéroport de Nantes, nous avons donc décidé de faire une petite halte en ville avant de partir en bord de mer. J'avais entendu parlé des Machines de l'Ile, c'était enfin l'occasion de les découvrir en vrai, et nous n'avons pas été déçus ! Nous ne pensions rester qu'une heure ou deux, mais nous y avons passé une bonne partie de la journée. Il faut dire qu'entre l'exposition des machines, la balade à dos d'éléphant, le carrousel des mondes marins, et l'expo du VAN, on se laisse vite entrainner dans un monde fabuleux qui titille l'enfant qui sommeille en nous ....


Je vous conseille de prendre en premier vos tickets pour visiter la galerie des machines. C'est là que vous pourrez réserver votre tour à dos d'éléphant, et les places sont prises d'assaut !


Si par contre vous ne voulez pas monter dans l'éléphant, allez voir le carrousel et revenez l'après midi, vous éviterez une heure de queue .



La Galerie regroupe les machines qui sont testées pour la compagnie. Si elles plaisent au public, elle rejoindront ensuite le reste des machines qui sont visibles lors des défilés. Chaque machine est articulée et peut être conduite par une ou plusieurs personnes, c'est assez impressionnant ! Les guides sont là pour vous expliquer comment fonctionne les bébêtes et les mettent en route pour le plus grand bonheur des visiteurs . Certains sont même invités à monter et à actionner les machines...



Nous avons rencontré une fourmi géante, une araignée a traversé la galerie en grimpant sur ces fils, et nous avons été survolés par un splendide héron aux ailes articulés. C'est vraiment un endroit magique, je n'avais jamais rien vu de pareil ! Mon fils s'en souviendra longtemps ...



Il y a aussi un petit jardin exotique avec plusieurs prototypes. Le prochain projet, l'arbre aux hérons prendra vie en 2021 et sera vraiment splendide, j'espère pouvoir revenir pour le découvrir quand il sera terminé.


Un petit tour à l'atelier de fabrication permet de mieux comprendre tout le processus de création. Bois, métal, cuir, des matières vivantes qui créent un bestiaire fabuleux, digne de Jules Verne.


Nous avons poursuivi la visite par le Carrousel des Mondes Marins, la dernière attraction du lieu. Il s'agit d'un manège de 3 étages, composés de machines articulées dans lesquelles vous pouvez monter.



Attention, si votre enfant fait plus de 1m35, il a droit aux 3 étages, sinon il a accès seulement à celui du haut et celui du bas. Et si votre enfant veut faire un tour, vous devrez l'accompagner, mais en payant votre entrée ! Lui aura un ticket avec tour et vous, pour 6€30 aurez juste accès aux coursives. je trouve le prix un peu abusé, même si le manège est magnifique.




Mon fils a choisi un crabe immense, nous étions juchés sur son dos et on pouvait faire bouger les pattes, les pinces, la bouche en utilisant des manettes. C'était vraiment rigolo et la machine était splendide !


 
 


On a terminé notre balade sur le dos du fameux éléphant, que l'on peut voir déambuler sur l'ensemble du site toute la journée. C'est un régal pour les yeux et un véritable prouesse technologique ! L'éléphant crache de l'eau de temps en temps sur les passants, même si ce jour là, on n'en avait pas besoin, puisqu'il pleuvait ^_^ .


A plus de 12 mètres de haut, on a une vue magnifique et on se rend mieux compte de l'immensité du site. Mon fils se souviendra longtemps de sa balade à dos d'éléphant, et nous aussi !



En dehors des attractions des machines, le site en lui même mérite le détour car on y trouve plusieurs œuvres du VAN (l'exposition artistique du Voyage à Nantes). On en a profité pour marcher sur la lune et sauter dans des cratères trampolines.



Nous avons adoré notre micro visite de Nantes et des Machines de l'Ile, c'était un bon moyen de commencer nos vacances en Loire Atlantique ! Si vous êtes en famille dans le coin, il faut absolument y emmener vos enfants, ils s'en souviendront longtemps !

Photos : Initiales GG

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire